EFFICIENT CARE

LA PLATEFORME NUMERIQUE POUR L'ORIENTATION DES PATIENTS

Médecins généralistes:

4 nouvelles solutions

pour vos patients et leurs familles



1. Lorsque votre patient âgé en perte d'autonomie est hospitalisé et ne recevra pas des soins de suites en rééducation fonctionnelle en raison d'une perte transitoire d'autonomie


2. Lorsque vous constatez l'épuisement d'un aidant familial de votre patient âgé


3. Lorsque vous percevez un risque de chute chez votre patient âgé


4. Lorsque vous constatez la nécessité de placer en longue durée un patient âgé en EHPAD



1ère solution:

Lorsque votre patient âgé en perte d'autonomie est hospitalisé et ne recevra pas des soins de suites efficients en rééducation fonctionnelle.


Faute de trouver une place en SSR, ce patient reste plus longtemps dans le service hospitalier d’origine, source de surcoûts importants pour l’assurance maladie. Ce patient est finalement orienté dans ce qui était dénommé communément une maison de repos ou centre de convalescence. Cependant, les médecins constatent un déficit de soins. Les soins en rééducation et de réadaptation sont insuffisants. Il est constaté dès lors un glissement de ce patient. La dépendance s’accroît.

Vous pouvez dès lors avoir accès à la plateforme numérique EFFICIENT CARE pour une orientation à visée thérapeutique dans un EHPAD. Cette plateforme vous permettra aussi d'assurer le suivi de votre patient.


2ème solution:
Lorsque vous constatez l'épuisement d'un aidant familial de votre patient âgé.

Le médecin de famille reste parfois le seul à pouvoir constater le réel état d'épuisement de l'aidant familial, ce dernier refusant parfois de le constater lui-même. Ce médecin peut dès maintenant offrir à cet aidant une solution, celle d'un placement en court-séjour de son parent âgé en perte d'autonomie. Il lui suffit d'avoir accès à la plateforme EFFICIENT CARE. Par ailleurs le projet de loi Adaptation de la société au vieillissement vise à l'instauration d'un droit au répit de 500 euros annuels. EFFICIENT CARE s'associe à cet effort en cherchant les mutuelles prêtes à compléter cette aide de l’État par la prise en charge de la part qui irait au delà des 500 euros prévus par le projet de loi.

3ème solution:

Lorsque vous percevez un risque de chute chez votre patient âgé.

Les personnes de plus de 65 ans souffrent, pour 20 à 30 % d’entre-elles, de troubles de la marche. Les causes peuvent être diverses liées à un ensemble de phénomènes physiologiques et/ou consécutifs à des maladies chroniques. Ces difficultés à se déplacer peuvent causer des chûtes, souvent aux effets bénins, mais parfois avec des conséquences beaucoup plus lourdes sur l’état général de la personne âgée. La perte d’autonomie s’accroît. Cette dernière peut être soit temporaire, soit définitive. Le coût pour l’assurance maladie devient dès lors substantiel. Avec l’âge, la fréquence des chûtes augmente progressivement pour représenter 2/3 des décès par accident chez les personnes de plus de 75 ans.L’importance des politiques de prévention s’en trouve légitimée.

Le médecin de famille est au plus près du quotidien de cette population. C’est généralement lui qui sera le premier à détecter le risque de chute et le besoin de soins de prévention. La répétition de petites chutes sera généralement le facteur d’alerte pour ce médecin. Sa collaboration avec un réseau gérontologique ouvrira l’opportunité d’accès à des « centres de consultation de chutes » qui existent dans certains établissements hospitaliers. Certains de ces hôpitaux sont d’ailleurs équipés d’une plateforme stabilométrique qui permet de mesurer les pourcentages de risque de chute pour chacun des patients.

Deux situations peuvent dès lors se présenter au médecin de famille:

Si le risque de chute n'est pas avéré, le médecin peut solliciter EFFICIENT CARE pour la mise en œuvre d'une consultation dans un centre de détection du risque de chute. Ce n'est qu'ensuite que pourra être mis en œuvre le parcours de soins de prévention des chutes.

Si le risque de chute est avéré, le médecin propose un placement à visée thérapeutique de 2 semaines dans un EHPAD pour offrir à ce patient un accès aux soins de prévention dans un environnement institutionnel et médicalisé adapté à la prise en charge de la population âgée. Le médecin
sollicite au moyen de la plateforme EFFICIENT CARE les EHPAD choisis selon les critères de son patient ou de sa famille.

4ème solution:

Lorsque vous constatez la nécessité de placer en longue durée un patient âgé en EHPAD.


La plateforme EFFICIENT CARE offre le service d'une orientation rapide de ce patient pour un placement longue-durée en EHPAD. Il s'agit là d'un nouveau service qui est spécialement destiné aux médecins généralistes pour lutter contre leur isolement dans ce contexte précis.



Desktop Site