EFFICIENT CARE

LA PLATEFORME NUMERIQUE POUR L'ORIENTATION DES PATIENTS

Quelques indications sur les économies à réaliser

sur la base des constats nationaux

(Voir page Accueil/Environnement médical)


Le coût réel moyen d'une journée d'hospitalisation

Une étude de l’ATIH de juillet 2014 évaluait les coûts moyens de prise en charge hospitalière à 2115 € par jour.

L’agence précise en introduction que seule la comparaison par Groupe Homogène de Malades identique a un sens (pas leur regroupement) et rappelle que les montants affichés correspondent aux ressources mobilisées par l’établissement et non au coût pour l’assurance-maladie.

Pour étudier le coût complet des soins dispensés, l’ATIH a pris en compte le coût des soins prodigués au lit du malade, les actes techniques (blocs opératoires, imagerie, échographie,…), les médicaments, le fonctionnement de l'établissement, le coût du personnel, les honoraires des médecins libéraux, et la différence entre les actes de chirurgie ambulatoire et classique. L’analyse a porté sur 14 Centres Hospitaliers Régionaux, 19 centres hospitaliers (CH), de 3 centres de lutte contre le cancer (CLCC), 10 établissements à but non lucratif (EBNL) et 24 cliniques.


Le potentiel d’économies pour les financeurs

Trois éléments permettent de procéder à une évaluation des économies à réaliser.

1- Une comparaison du coût réel d'une journée d'hospitalisation (2115 €) avec le tarif d'une journée de prise en charge dans la nouvelle filière de soins EFFICIENT CARE affiché à 167 €.

Pour une plus grande précision, il convient d'ajouter aux 167 €, les 30 € de prise en charge moyenne et quotidienne des soins en EHPAD par l'assurance maladie (compris les soins délivrés par la médecine de ville en EHPAD) - Voir l'enquête de l'ATIH, faite à la demande de CNSA et de la DGCS, sur la base des données comptables et administratives de 2013.

L'économie serait donc de 1918 € par jour et par patient !

2- La capacité d'accueil en EHPAD, déclarée à hauteur de 16 000 lits au niveau national.
http://www.ars.aquitaine-limousin-poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU-CHARENTES/Votre_ARS/etudes_et_publications/com_stat_5

3- La population hospitalisée concernée est évaluée à 11% des séjours sur-fragmentés en MCO pour les patients âgés de plus de 65 ans qui pourraient être transférés vers des structures moins onéreuses (Voir page Environnement médical sous l'onglet Accueil).
A titre indicatif,
en 2010, les 11 % de séjours sont à appliquer sur 22,5 millions de prises en charge MCO, 38% ont concerné des personnes âgées de plus de 65 ans et 30% des personnes âgées de plus de 70 ans.
Source http://www.securite-sociale.fr/IMG/pdf/eclairage_maladie_prise_en_charge_hospitaliere_personnes_agees.pd




Desktop Site